Le témoin d’humanité

Jésus permet par ses actes et ses paroles de penser Dieu autrement. Non plus comme un concept, un principe, ou un surhomme tout-puissant. La prédication de Jésus est celle d’un appel à la vie, contre toutes les puissances de mort. Elle est celle d’un combat, contre ce qui déshumanise le monde et l’existence. C’est là que se trouve le sens extraordinaire du Christianisme. 

Hier, pendant la pandémie de Covid 19, qui n’est pas encore finie, c’est la solidarité des uns et des autres qui ont permis à de nombreuses personnes de survivre et de traverser tant bien que mal la période inédite de confinement. 

Aujourd’hui, le conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie, venant ainsi bouleverser les pions de l’échiquier mondial, nous fait toucher du doigt notre impuissance à éradiquer la violence extrême. Mais elle fait découvrir aussi en nous, comme autour de nous, que nous soyons croyants ou non croyants, des ressorts inattendus. Permettant, par une inventivité et une créativité extraordinaires, des gestes de solidarité, souvent inédits : pour aider, soigner, protéger, et ainsi, de résister, pacifiquement et avec détermination, contre tout ce qui défigure l’être humain. 

Et ces gestes de solidarité et de résistance peuvent faire capituler les dictatures les plus absurdes. 

Nous sommes témoins de la fatigue des Ukrainiens. Nous pouvons les aider par tous les moyens sans pour autant passer la ligne rouge et violer à notre tour le droit international voté pour tous les peuples, sinon on se discréditerait nous-mêmes. Nous sommes sur une ligne de crête. Mais on ne peut plus rester passifs et à distance. 

Gardons tout de même à l’esprit que ce n’est pas Dieu qui agit, mais c’est nous. Seule la foi nous fait dire que Dieu participe à notre action et nous inspire pour que nous discernions les bonnes solutions. Ce Dieu qu’incarne Jésus, nous appelle à devenir humains, à devenir à notre tour à travers nos solidarités et nos passions pour la liberté : un prochain, un témoin, pour les autres. Croyants ou non, c’est cela qui nous est demandé : être un témoin d’humanité pour notre monde. Il nous est demandé d’être de bonne volonté, et soucieux d’aider et d’aimer nos prochain comme nous-mêmes. Cette liberté n’a pas de prix. 

Geef een antwoord

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *